Service de presse

Près d’une personne sur sept signe son contrat de location sans l’avoir lu

15% des Suisses ignorent le contenu détaillé de leur contrat de location, car ils ne l’ont pas lu dans son intégralité avant de le signer. Les femmes semblent être un peu plus prudentes que les hommes. Seulement 13% des femmes signent un contrat sans en connaître le contenu. A priori, seuls les renseignements requis sont vérifiés. Près d’un tiers de la population suisse fait confiance au nouveau bailleur et à ce qui a été convenu oralement avec lui. C’est ce qu’a révélé une enquête récente menée par homegate.ch sur le thème du logement.

Un contrat de location régit la relation locative sur la base des prescriptions légales et contient des dispositions relatives aux situations présentant un potentiel de conflit particulier. Néanmoins, bon nombre de Suissesses et de Suisses n’ont aucune idée de ce que contient leur contrat. Près d’une personne sur sept (15%) déclare ne pas l’avoir lu entièrement avant de le signer. Toutefois, la majorité de la population suisse se montre plus prudente: 58% des personnes interrogées ont lu le contrat attentivement une fois avant de le signer, et environ un tiers (34%) l’ont même lu plusieurs fois.

Les femmes sont un peu plus prudentes

En comparaison, les hommes semblent se soucier un peu moins de ce que contient réellement le contrat de location. Près d’un homme sur six le signe sans l’avoir lu (17%). Les femmes se montrent plus réfléchies. 61% des femmes ont lu le contrat en détail une fois. Elles ne sont que 13% à signer sans connaître le contenu du contrat. Les ménages percevant un revenu inférieur ou égal à CHF 6000.– (63%) examinent eux aussi le contrat de location soigneusement au moins une fois. Les personnes interrogées plus âgées (à partir de 55 ans, 90%) déclarent également avoir étudié le contrat en détail avant de le signer.

En comparaison régionale, les Tessinois (90%) et les Suisses germanophones (89%) accordent un intérêt particulier au contenu du contrat de location. 40% des personnes interrogées au Tessin lisent le contrat même plusieurs fois. En revanche, les Suisses romands semblent plus décontractés à cet égard: une personne sur quatre (26%) signe son contrat de location à l’aveuglette.

Les Suisses germanophones, en particulier, font confiance aux accords verbaux

36% de la population suisse vérifie uniquement les informations devant être inscrites dans le contrat de location. Environ un tiers des personnes font confiance à leur bailleur et ne jugent pas nécessaire de lire le contrat dans son intégralité avant de le signer. Surtout chez les Suisses germanophones, la confiance passe avant le contrôle: 44% d’entre eux se fient à ce dont ils ont discuté oralement avec leur nouveau bailleur.

Près d’une personne sur cinq est presque indifférente aux clauses du contrat de location, tant elle est contente d’avoir obtenu l’appartement ou la maison qu’elle convoitait. Seuls 6% de la population suisse se tournent vers un conseiller en remettant le contrat de location à une personne de confiance pour vérification.

Conception de l’étude

Cette étude représentative repose sur une enquête en ligne menée auprès de personnes résidant en Suisse. Au total, 1821 personnes de 18 à 74 ans ont été interrogées en Suisse alémanique, italienne et romande. Pondérée en fonction du sexe, de l’âge, de l’emploi, de l’éducation, de l’utilisation régulière d’Internet et de la région linguistique, conformément à la MA Strategy 2019.

A propos de Homegate SA

Créée en 2001, la société Homegate SA n’a cessé d’évoluer depuis, jusqu’à devenir le leader suisse du marché immobilier en ligne. homegate.ch est aujourd’hui le numéro 1 des portails suisses de l’immobilier, avec plus de 9 millions de visites par mois et plus de 110 000 annonces immobilières. Homegate SA emploie plus de 125 collaborateurs au siège de Zurich et sur le site de Lausanne. Homegate SA fait partie du groupe TX Markets (tx.markerts).

 

Communiqué de presse

 

Contact médias

Homegate SA
Melaney Zaubek
044 711 86 41
melaney.zaubek@homegate.ch