Service de presse

La sécurité dans votre propre maison: la vidéosurveillance est considérée comme immorale

Plus de la moitié des personnes interrogées considèrent que la vidéosurveillance à domicile est immorale. La raison la plus fréquemment mentionnée pour une caméra de surveillance, cependant, est la sécurisation des preuves en cas de vol. Dans toute la Suisse, 31% des personnes interrogées ont déclaré avoir déjà été cambriolées elles-mêmes ou leurs voisins ont été victimes d’un cambriolage. Une bonne stratégie contre les cambrioleurs est de laisser la lumière allumée.

Trop de surveillance, c’est mauvais?

54 % des répondants estimaient qu’il était immoral de surveiller des gens chez eux à leur insu. Environ un quart d’entre eux pensent qu’une trop grande surveillance est immorale. Au Tessin, cependant, un tiers des participants considèrent la vidéosurveillance des bébés ou des animaux domestiques comme un avantage en matière de sécurité.

La vidéosurveillance est de plus en plus populaire à la maison. Il y a plusieurs raisons pour lesquelles une caméra est utilisée. La raison la plus fréquemment citée est la sécurisation des preuves lors d’un vol (82 %). Et même lors d’un sentiment d’insécurité lors de la présence de personnes étrangères au foyer, la surveillance peut apporter des éclaircissements (71%).

La lumière allumée comme protection contre l’effraction

Environ un tiers des personnes interrogées en Suisse a déclaré qu’elles avaient été cambriolées ou que quelqu’un s’était introduit par effraction chez elles ou chez leurs voisins. 16% des répondants de Suisse romande ont déjà été cambriolés. Au Tessin, la part est nettement inférieure, c’est-à-dire 7%. Notamment chez les 55 ans et plus (23 %) et les ménages de plusieurs personnes sans enfants (16 %), un cambrioleur s’était introduit.

Parmi les mesures les plus fréquentes de protection contre les cambrioleurs, c’est de ne laisser aucune preuve d’absence (38%). En second lieu vient la lumière qui est laissée allumée ou une minuterie pour la lumière (32%). En troisième position se trouve la fermeture des volets (24%), suivie par un système d’alarme (13%) ou la présence d’un chien (10%).

Conception de l’étude

L’étude représentative comprend une analyse systématique de la situation du logement des personnes vivant en Suisse. À cette fin, 1 294 personnes âgées de 18 à 74 ans ont été interrogées en Suisse alémanique, romande et italienne.

Communiqué de presse

À propos de Homegate AG

Homegate SA a été fondée en 2001 et est depuis devenue une entreprise numérique leader sur le marché immobilier suisse. Avec plus de 9 millions de visites et plus de 100 000 offres immobilières actuelles, homegate.ch est le premier portail immobilier suisse. Homegate SA emploie plus de 100 personnes à son siège à Zurich, ses sites à Lausanne et à Berlin. Homegate SA fait partie du groupe médiatique suisse Tamedia SA, et compte parmi ses actionnaires la Banque Cantonale de Zurich.

Contact médias

Homegate SA
Melaney Zaubek
Content Marketing & Communication Manager
044 711 86 41
melaney.zaubek@homegate.ch