Service de presse

Le voisin vous énerve? Plus d’une personne sur cinq se sent incommodée chaque semaine.

21% des Suisses se plaignent de leurs voisins au moins une fois par semaine. En Suisse romande, c’est même un quart qui se plaint. Les célibataires et les personnes à faibles revenus sont les plus insatisfaits de leurs voisins. Le bruit, les odeurs et les enfants bruyants figurent en tête de liste des raisons d’insatisfaction. C’est ce qui ressort d’une récente étude menée par homegate.ch sur la situation du logement en Suisse.

Les personnes à revenus élevés ont des nerfs d’acier

Un cinquième des Suisses se sent incommodé par leurs voisins au moins une fois par semaine. Seulement un peu moins d’un tiers de la population n’est pas du tout ennuyée, soit parce qu’il n’a pas de voisins, soit parce que les voisins ne constituent pas une source de nuisances. Il est étonnant que les ménages de célibataires se sentent le plus souvent incommodés. Les personnes ou les ménages avec un revenu mensuel supérieur à CHF 10 000 semblent avoir les nerfs les plus solides. Même les générations plus âgées (55 ans et plus) semblent être immunisées et se sentir relativement à l’aise.

Le bruit comme première cause de problèmes

Le bruit des disputes, les cris des enfants et la musique bruyante sont les raisons les plus communes des dérangements. Dans toutes les régions linguistiques, cette raison est confirmée par 65 % des répondants incommodés par leurs voisins. Les odeurs (29%), les enfants bruyants (28%) et le désordre dans les parties communes (23%) continuent de figurer en tête du classement des facteurs dérangeants. Au Tessin, les gens ont plus tendance à s’échauffer pour les places de parking (35%), alors qu’en Suisse romande, ce sont les enfants qui sont ressentis comme plus dérangeants (41%). Les jeunes (14-34 ans) se sentent aussi beaucoup plus souvent incommodés par des enfants bruyants que les autres groupes d’âge.

Le logement est confié aux parents

Néanmoins, 21 % des personnes interrogées confieraient leur maison à leurs voisins s’ils étaient absents – aussi souvent qu’à des amis ou à d’autres connaissances. Seuls les parents ou beaux-parents ont été mentionnés plus fréquemment (35 %). Au Tessin, les gens sont plus sceptiques et font moins confiance à leurs voisins (9%). Le groupe le plus âgé (55 ans et plus) confie sa maison aux voisins plus souvent que la moyenne (35 %). Souvent parce que leurs propres parents sont décédés et que leurs amis sont moins mobiles. Les personnes à faibles revenus et les célibataires sont les plus sceptiques.

Les graphiques du sondage

MM_Nervende Nachbarn_FR

Conception de l’étude

L’étude représentative comprend une analyse systématique de la situation du logement des personnes vivant en Suisse. À cette fin, 1 294 personnes âgées de 18 à 74 ans ont été interrogées en Suisse alémanique, romande et italienne.

Tout sur Homegate SA

homegate.ch a été créé en 2001 et est devenu le portail immobilier numérique leader en Suisse. Avec plus de 8,5 millions de visites et plus de 100 000 offres immobilières actuellement, la société Homegate SA fait partie des principales entreprises numériques suisses. Homegate SA appartient au groupe de médias suisse Tamedia SA, et la Banque cantonale de Zurich est l’un de ses actionnaires.

Contact médias

Homegate SA
Carina Schönenberger
Porte-parole médias
044 711 86 80
carina.schoenenberger@homegate.ch