Service de presse

Une enquête de homegate.ch: les locataires suisses recherchent surtout la tranquillité – et veulent avoir leur propre machine à laver

Zurich – Rien n’est plus précieux aux yeux de nos compatriotes que de vivre en paix. Si l’on demande à Monsieur et Madame Suisse ce qui les dérange le plus dans leurs conditions de logement, un vieux thème bien connu vient en tête de la liste des sources de conflit, et ce dans les trois régions du pays: le bruit. Au 2e rang, l’on retrouve un autre grand classique des querelles de voisinage: les pénibles conflits au sous-sol autour de l’utilisation de la buanderie et des plannings de lessive. Une nouvelle enquête représentative de homegate.ch dresse un tour d’horizon des conflits potentiels dans le contexte du logement.

Il est vrai que certaines différences ressortent entre les régions linguistiques, principalement autour de la question des protagonistes des conflits. En Suisse alémanique, l’on se dispute surtout entre personnes faisant ménage commun, alors que les conflits avec des habitants du quartier sont les plus rares. Les Romands et les Tessinois esquissent un tableau tout différent: leurs conflits les plus fréquents les opposent aux voisins directs, et non à leurs «colocataires».

En Suisse alémanique, ces conflits au sein d’un même ménage portent principalement sur la propreté (41%) et le fait que les autres occupants ne respectent pas les accords pris (35%). Il est intéressant de constater que dans les autres régions du pays, ces deux points soulèvent beaucoup moins de discussions (à savoir respectivement 18 et 22 pour cent en Suisse romande, 12 et 18 pour cent au Tessin). Là-bas, c’est le «bruit» et les effets personnels éparpillés dans l’appartement qui génèrent le plus de conflits.

Les altercations réellement sérieuses sont pourtant plutôt rares: parmi tous les sondés, seuls environ un cinquième (21% des Alémaniques, 19% des Romands, 18% des Tessinois) ont déjà sollicité un conseil juridique. Dans ce cas, c’est vers les associations que l’on se tourne le plus volontiers dans toutes les parties du pays. A la question «Avec qui parlez-vous de problèmes concernant le logement?», les professionnels sont pourtant relégués au 5e rang, loin derrière la famille, les amis et connaissances, les collègues de travail et – les voisins (!).

En ce qui concerne les conflits avec les bailleurs et les régies, les Alémaniques et les Tessinois se rejoignent: ce sont les petites réparations et les décomptes de charges qu’ils ont le plus de peine à digérer. En Suisse romande en revanche, c’est le thème «rénovation» qui recèle le plus grand potentiel de conflits, suivi de près par les deux autres thèmes.

homegate.ch - Blog Graphics- French (72)

A propos de Homegate SA

Créée en 2001, la société Homegate SA n’a cessé d’évoluer depuis jusqu’à devenir le leader suisse du marché immobilier en ligne. homegate.ch est le numéro 1 des portails suisses de l’immobilier, avec chaque mois 5,7 millions d’accès, 1,45 million de visiteurs et constamment plus de 76 000 annonces de qualité supérieure. La société occupe à Zurich une équipe d’env. 50 experts des domaines de la commercialisation immobilière, du financement immobilier et de la recherche de logements. En collaboration avec la Banque cantonale de Zurich (BCZ), Homegate SA propose dans toute la Suisse des hypothèques permettant une gestion autonome en ligne.

Contact pour les médias

Homegate SA
Bertrand Mingard
Porte-parole de homegate.ch
Tél. +41 21 319 91 73
bertrand.mingard@homegate.ch